Se détruire par le sport

 
 
   L'époque est pourtant révolue où 6 joueurs avaient trouvé la mort dans une seule et même partie de crosse ! Il y a des fois où je me demande si on n'est pas en train d'y revenir !
 
   J'ai commencé à réfléchir à ce sujet après avoir rencontré un adepte de moto-cross de compétition qui me disait ne plus pouvoir prendre de marche avec sa conjointe. Suite à de nombreuses fractures, il avait mal partout. Il n'avait pourtant que 25 ans ! Et il pratiquait encore ce sport de façon assidue. Il disait qu'il était bon dans ça ! Ça fait réfléchir d'entendre de pareilles histoires (j'allais dire « sottises »).
 
   Beaucoup d'autres sportifs, dans n'importe quelle discipline, adoptent le même comportement actuellement. J'écoutais une jeune skieuse acrobatique québécoise bien connue, raconter qu'elle avait subi dernièrement deux opérations au genou droit et une au genou gauche. En plus, elle s'était brisé un poignet l'année dernière et avait fait au moins une commotion cérébrale ! Et ses parents étaient fiers d'elle, elle remportait des médailles !
 
   Ça n'a pas de sens tout ça, réveillons-nous. Le sport devrait améliorer notre condition physique, et surtout pas nous détruire. Beaucoup de nos sportifs actuels seront, pour ainsi dire, « finis » à 30 ans, et « traîneront de la patte » pour le reste de leur vie. Il n'y a rien de bien réjouissant dans ça !


André A. Bernier



Page suivante

Page d'accueil

 
 
Autres sites web d'André A. Bernier


Pour consulter les sites suivants, cliquez sur les bannières

 
 

 





















Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 


 144 
 



Créer un site
Créer un site