Lettre à mon amour

 
 
   « Depuis l'aube de l'humanité, je me plaisais à t'imaginer. Quel synchronisme j'ai dû démontrer afin d'aboutir en ce monde à la même époque et au même endroit que toi. Je désirais tant te rencontrer, te connaître, et t'aimer, que mon vœu se réalisa. Mais une seule incarnation près de toi mon amour, ce n'est décidément pas assez.
 
   Nous vivons actuellement notre première incarnation ensemble, mais heureusement ce n'est pas la dernière. Je te l'ai souvent dit, nous nous retrouverons dans quatre ou cinq incarnations, et encore une fois, l'amour nous unira. Je te redis souvent à la blague, que j'aimerais que tu sois le garçon la prochaine fois ! Mais tu préfères revenir sur Terre en fille pour notre prochaine rencontre ! Alors d'accord mon amour, je serai encore le garçon, ça m'évitera ainsi d'enfanter. J'avoue que l'accouchement m'inquiétait un peu !
 
   Dans mes toutes prochaines incarnations, je devrai cependant m'éloigner de toi quelque peu, mais nos cœurs resteront unis à jamais par le lien indéfectible de l'amour. Je voguerai vers d'autres cieux pour un moment, afin d'acquérir des connaissances indispensables à mon âme, et tu en feras de même. Parfois je sais, durant les prochains siècles, je passerai près de toi sans te reconnaître. Il vaut mieux ne pas trop y penser, j'en ai les larmes aux yeux.
 
   Si tu le veux, (car tu en seras toujours libre), à travers les milliards d'années que dure cet époustouflant périple évolutionnaire, nous nous retrouverons plusieurs fois, afin d'actualiser notre amour éternel. Tel est le souhait que j'ai gravé au plus profond de mes cellules. J'espère de tout cœur mon amour, que tu seras au prochain rendez-vous. »



André A. Bernier



Page suivante

Page d'accueil


 
Autres sites web d'André A. Bernier


Pour consulter les sites suivants, cliquez sur les bannières
 
 
 

 





















Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 


 117 
 



Créer un site
Créer un site