L'homme qui parle aux roches


 
   Durant la campagne électorale provinciale de 2012, un candidat député avait quelque chose de trop à son CV. On disait qu'il parlait aux roches ! Ça, ça passe mal. Et comme de fait, ça n'a pas passé !
 
   Pour la majorité des humains sur cette Terre, ce qu'ils ne peuvent reconnaître avec leur perception limitée, ne peut exister ! Parler aux morts, peut-être, en forçant un peu… Mais parler aux esprits de la nature, aux arbres, ou aux roches, oh là, c'est impossible ! Pourtant certains le font. J'ai eu moi-même quelques expériences en ce sens, et je me suis bien gardé de le dévoiler, ça cadrait mal avec ma carrière moi aussi !
 
   Bon, si on essayait de mettre un peu d'ordre dans ça. D'abord, au lieu de prétendre « parler à » ou « communiquer avec », disons plutôt « entrer en résonance avec ». Juste là, ça sonne déjà mieux, et c'est aussi plus exact. Comme êtres humains, nous avons accès à une certaine gamme sur la bande de fréquence vibratoire universelle. Certains toutefois, bénéficient d'une palette beaucoup plus étendue que la majorité des humains.
 
   N'oublions pas que les animaux en général, perçoivent des choses qui nous sont totalement inaccessibles à nous humains. Nous ne les qualifions pas de « cinglés » pour autant. Donc, on peut admettre des facultés supranormales chez les animaux, mais ça semble plus difficile de le faire pour les humains
 !
 
   Revenons à nos roches. Il faut comprendre que tout ce qui existe dans l'univers visible et invisible, possède une forme de vie. C'est toujours la même vie qui se manifeste de différentes façons. Rien n'est inerte dans l'univers, pas même les roches. Comprenons également que s'il y a agglomération de molécules pour former un objet quelconque, il y a nécessairement un rudiment d'« âme » et d'« esprit », si primitif soit-il, qui maintient cette cohésion.
 
   Un jour, il faudra bien reconnaître que la vie existe partout, absolument partout dans l'univers, et qu'elle se manifeste tout simplement sous différentes formes mobiles et immobiles, visibles et invisibles.


André A. Bernier




Page suivante

Page d'accueil

 
Les sites web d'André A. Bernier


Pour consulter les sites suivants, cliquez sur les bannières


 




 























 

Et surtout, n'oubliez pas...


La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 


 15 
 



Créer un site
Créer un site